Si vous avez récemment suivi l’actualité, le prix du gaz risque de connaître une flambée exponentielle. Ce phénomène explique les raisons pour lesquelles les chaudières à gaz sont déconseillées. Hormis du gaz, on a le choix entre se chauffer avec une chaudière à bois ou une cheminée, mais également l’électricité (radiateurs électriques et pompe à chaleur).

Les différents types de radiateurs électriques

En oubliant les idées reçues, on retient qu’il existe plusieurs types de radiateurs électriques, bien qu’ils aient tendance à se ressembler au niveau de leur design. Les radiateurs électriques les plus économiques sont plus populaires que ceux à inertie. Comme l’indique leur nom, la chaleur émise par cet appareil créée une certaine résistance électrique qui accumule de l’énergie pendant une certaine période. Il existe deux types de radiateurs à inertie : le radiateur à inertie sèche et celui à inertie fluide au sein duquel on trouve un liquide caloporteur qui va circuler à l’intérieur.

Les radiateurs à inertie sèche sont les plus utilisés puisqu’ils ont une longue durée de vie et peuvent associer trois fonctions différentes pour une meilleure efficacité : le rayonnement, la convection et l’accumulation. En dehors des radiateurs à inertie, on retrouve les appareils rayonnants dont la fonction se limite à la production des infrarouges. Cela s’explique le fait qu’une fois arrêté, ils cessent de fonctionner et d’émettre de la chaleur. C’est la même chose pour les radiateurs soufflants qui ne sont pas encore économiquement intéressants. Si vous désirez réaliser des économies d’énergie, opter pour un modèle à inertie.

Pourquoi les radiateurs électriques et pas la pompe à chaleur

Les radiateurs électriques à inertie ainsi que la pompe à chaleur ont quelques points communs. Ces derniers fonctionnent à l’électricité et peuvent être alimentés dans une moindre mesure par des différents panneaux solaires photovoltaïques, ce qui permet d’obtenir de l’autonomie. Les radiateurs électriques ne nécessitent pas un grand entretien contrairement à la chaudière à bois. Les radiateurs et la pompe à chaleur sont faciles à manipuler surtout les modèles connectés qui s’activent seuls avant votre retour à la maison. Si vous n’êtes pas à la maison, les radiateurs s’arrêteront. De cette façon, vous réalisez des économies supplémentaires en diminuant la consommation.

Si l’on conseille plus l’utilisation des radiateurs électriques pour votre maison, c’est simplement parce que la pompe à chaleur est beaucoup moins performante lorsqu’il fait frais dehors.

Le fait d’entreprendre des travaux de rénovation peut aider à optimiser la chaleur au sein d’un logement. Vous trouverez quelques conseils pour réussir vos travaux de rénovation sur https://www.immo-pleinete.com/.

Les radiateurs électriques de nouvelles générations sont économiques

Lorsque vous achetez un radiateur électrique, choisissez les modèles récents. Ces derniers sont équipés d’un thermostat électronique, plus éco-responsable et précis. Un degré en plus sur votre radiateur électrique rajoute environ 7 % sur la consommation du radiateur sur facture énergétique. Grâce à la technologie actuelle les constructeurs équipent les radiateurs électriques de fonctions avancées comme la fenêtre ouverte, la détection de présence et les systèmes de programmation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.