En période estivale ou hivernale, la location saisonnière est une alternative appréciée par les vacanciers et les personnes qui se déplacent. Pour passer un agréable séjour comme chez soi, la location immobilière de courte durée est une solution de choix, et ce, quelque soit votre destination. Loueur ou locataire, il est possible de mettre votre maison ou appartement en location saisonnière à condition de respecter les règles régissant ce type de contrat.

C’est quoi la location saisonnière ?

La location saisonnière s’adresse à une certaine catégorie de personne. Elle concerne les personnes qui sont à la quête d’un logement pour passer les vacances en famille, le week-end avec des amis, ou un lieu où séjourner dans le cadre d’un voyage d’affaires. la location saisonnière peut se faire sans passer par l’intermédiaire des applications, des sites professionnels ou via une agence immobilière. Au vu de cette tendance, il est indispensable de mettre des réglementations strictes en vigueur, et de passer par la signature d’un contrat de location.

Les installations

Dans le cadre d’une location saisonnière, il est obligatoire de disposer de quelques éléments de base à savoir :

  • Une cuisine équipée (four, plaques de cuisson, ustensiles de cuisine, congélateur, réfrigérateur. Concernant le réfrigérateur doté d’un compartiment au minimum, la température doit être inférieure ou égale à 6degré Celsius.
  • Les luminaires,
  • Les étagères de rangement,
  • Le matériel d’entretien ménager,
  • Une literie (couverture ou couette),
  • Dispositif d’occultation des fenêtres pour les chambres à coucher.

Lorsque vous envisagez de mettre votre location votre bien pour une période déterminée, vous pouvez contacter un avocat spécialisé dans l’immobilier. En tant qu’expert ayant suivi une formation spécifique en droit immobilier, il est capable de vous donner les directives et vous accompagner dans le processus de location. Il vous tient informé des nouvelles lois en vigueur concernant la location saisonnière. Pour san savoir plus sur le sujet, nous vous proposons de visiter le site https://www.ladresse-immobilier.fr/.

Les réglementations

Le contrat de location saisonnière doit mentionner la durée de la location. Notez qu’elle peut être fixée à trois mois soit 90 jours maximum et non renouvelable. Concernant le montant du loyer, les propriétaires sont libres de fixer leur montant dans la mesure où aucune réglementation n’encadre les tarifs pour le moment. Le bail de location varie selon les cas. Si vous passez par une agence immobilière de location, c’est à elle que revient la charge de rédiger le contrat de location en bonne et due forme afin de procéder au recensement des différents modalités financières et installations. En choisissant une plateforme, sachez qu’elle sera responsable sur le plan juridique et signera le contrat à votre place. Si le propriétaire bailleur que vous êtes le précise dans son annonce, l’agence peut effectuer un état des lieux d’entrée et de sortie en vue de garantir le respect des installations dans la location meublée. Concernant le versement d’un acompte, le propriétaire est libre de le demander à condition de ne pas excéder le quart du montant total de la location.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.